Actu

Quelle colle de carrelage pour intérieur choisir ?

Le revêtement de sol en carreaux reste une option esthétique toujours à la mode. La réussite de la pose du carrelage repose sur plusieurs critères, dont le choix de la colle pour carrelage joue un rôle essentiel. La colle devient ainsi un outil indispensable dans le processus de pose du carrelage intérieur. Il est donc primordial de faire le choix judicieux de la colle appropriée avant d’entamer la pose de carreaux.

Critères à prendre en compte pour choisir la colle de carrelage

Pour choisir la colle de carrelage qui convient le mieux à vos besoins, plusieurs critères doivent être pris en compte. Parmi ceux-ci figurent le type de colle, le type de support (chape neuve, dalle en béton, placo, plâtre, bois, ciment ou ancien carrelage), le format des carreaux (petit ou grand format), les caractéristiques de la colle (adhérence, déformabilité, fluidité, temps d’ajustabilité, temps ouvert) et la technique de pose du carrelage (simple ou double encollage). 

A lire également : Les 5 meilleures stratégies pour réussir votre investissement immobilier en 2021

Il est également important de vérifier si la colle répond aux normes européennes. Vous pouvez découvrir une gamme de colles pour carrelage adaptées à divers supports sur le site Reflex Boutique, par exemple. Des colles qui vous permettront d’obtenir un carrelage solide et de qualité.

Quels sont les types de colle pour carrelage intérieur disponibles ?

Il existe plusieurs types de colles pour le carrelage intérieur, chacun ayant sa propre composition et ses caractéristiques spécifiques. Parmi eux, on trouve le mortier de colle souple, composé de ciment et de sable, qui convient idéalement à une utilisation en extérieur, mais peut aussi être utilisé pour le carrelage intérieur. Il y a aussi la colle à bi-composante, fabriquée à partir de résines époxydes, qui est un peu plus coûteuse, mais excellente pour le carrelage des pièces humides. En outre, il existe la colle acrylique à dispersion, qui n’est pas résistante au gel et qui est généralement utilisée pour la pose de carrelage mural.

A découvrir également : Comment faire votre bilan patrimonial ?

Selon les caractéristiques de la colle, on peut également distinguer plusieurs types :

  • Colles C1-D1 ;
  • Colles C2-D2 ;
  • Colles C2F et C2G ;
  • Colles C2S ;
  • Colles S1 et S2 ;
  • Colles F ;
  • Colles E.

Quelles sont les caractéristiques importantes des colles pour carrelage ?

Lors du choix d’une colle de carrelage appropriée, il est essentiel de prendre en considération plusieurs caractéristiques clés, notamment l’adhérence, la déformabilité, la fluidité et le temps ouvert.

L’adhérence de la colle de carrelage

Elle se mesure par la force maximale de rupture du produit de collage par unité de surface. Les colles C1-D1 présentent une adhérence normale, tandis que les colles C2-D2 offrent une adhérence élevée.

La déformabilité d’une colle pour carrelage

Celle-ci se réfère à sa capacité à se déformer sous contrainte entre l’élément de revêtement et la surface de pose. Les colles déformables comprennent les colles S2, qui offrent une haute déformabilité, et les colles S1, qui présentent une déformabilité moindre.

La fluidité (G) de la colle

Quant à elle, se rapporte aux propriétés rhéologiques de la colle, qui permettent un simple encollage pour les carreaux de grand format. Les mortiers de colle souple entrent dans la catégorie des colles fluides.

Enfin, le temps ouvert de la colle de carrelage correspond à la durée maximale pendant laquelle les carreaux peuvent être collés sur la surface de pose. Les colles de type E offrent un temps ouvert prolongé, tandis que les colles de type F durcissent rapidement.