Investissement

Comment devenir courtier immobilier en France ?

Le courtier immobilier est cette personne qui sert d’intermédiaire entre le vendeur et l’acheteur d’un bien immobilier. Entre ces deux tâches, il exerce bien d’autres travaux intermédiaires.

Comme métier, cela a l’air bien banal. Pourtant, il faut suivre une formation et avoir certaines aptitudes pour exercer cette profession. C’est ce que vous allez apprendre dans le développement qui suit.

A lire aussi : Les clés pour sélectionner le bien immobilier idéal pour investir

Le parcours pour devenir courtier immobilier

Vous disposez de deux façons pour vous insérer dans le métier de courtier immobilier.

Disposer d’un diplôme dans certains domaines de formation

Le métier de courtier dans sa généralité est une profession reconnue et réglementée. Minimum, il vous faut avoir un cursus de baccalauréat plus deux ans pour y prétendre. Et mieux vous avez un niveau plus avancé, plus vous êtes considéré comme meilleur et plus vous serez sollicité.

A lire également : Les avantages fiscaux de l'investissement immobilier à connaître absolument

Pour un courtier immobilier en France précisément, voici quelques filières de formation requises :

  • assurance ;
  • négociation ;
  • commerce ;
  • banques ;
  • finances ;
  • vente.

Si vous avez fait aussi les carrières juridiques, vous pouvez exercer comme courtier immobilier.

Les diplômes recommandés dans ces secteurs sont de plusieurs ordres. Cela peut être le brevet de technicien supérieur (BTS), la licence ou le master.

Retenez ces quelques exceptions

Quelques exceptions entourent cependant la formation pour l’exercice de ce métier. Vous n’avez suivi aucune des études citées là-haut. Pourtant vous pouvez être le bienvenu dans le domaine.

La condition, elle est simple. C’est d’avoir au moins dix ans d’expériences dans le domaine ou trois ans au moins si vous êtes détenteur du baccalauréat. Dans ces cas, il est considéré qu’avec ce temps déjà passé sur le terrain, vous maîtrisez les rouages du métier. En conséquence, vous pouvez être accepté dans ce cercle des courtiers immobiliers.

L’autre possibilité qui vous est ouverte, c’est de suivre des cours accélérés. Des instituts sont reconnus pour délivrer ce type de formation. En un temps record, vous disposerez alors d’un diplôme qui sera reconnu dans les courses en immobilier.

Disposer de certains atouts

Un courtier immobilier devra être doté de certaines aptitudes. Il est nécessaire qu’il se démarque par exemple en négociation commerciale. Étant donné que c’est le travail qu’il fera le long de sa carrière.

Le bon relationnel est aussi l’une des qualités indispensables. Le courtier immobilier est astreint à des négociations entre plusieurs partenaires. Il doit donc :

  • apparaître de bonne humeur à plein temps ;
  • être ferme s’il le faut ;
  • être patient et endurant ;
  • être disponible ;
  • être organisé.

Un courtier immobilier doit aussi être présentable. Pour le métier de négociateur qu’il exerce, son physique compte. Une meilleure présentation physique peut justement lui faire gagner facilement un accord.

Les formations à suivre pour devenir courtier immobilier

Pour devenir courtier immobilier en France, une formation est indispensable. Il existe plusieurs voies pour y parvenir. La première option consiste à suivre une formation professionnelle, dispensée par l’Institut national supérieur des professions immobilières (ISPI) ou encore le Centre de formation professionnelle notariale (CFPN).

Le diplôme obtenu après la formation sera un certificat d’aptitude aux activités de transactions sur immeubles et fonds de commerce (CAPIFC). Cette certification permettra au candidat d’exercer aussi dans le domaine immobilier.

La deuxième option consiste à passer un brevet professionnel. Ce brevet peut être délivré par les Chambres des Métiers et de l’Artisanat ou les Chambres de Commerce et d’Industrie.

Il est aussi possible d’opter pour une formation continue. Il s’agit notamment des formations dispensées par divers organismes tels que les centres AFPA qui proposent des cours en ligne ainsi que chez soi. Les programmes sont variés selon chaque centre mais ils visent tous à apprendre, améliorer ses compétences et acquérir plus d’autonomie dans son travail.

Les frais liés aux formations peuvent varier selon leur nature. Toutefois, elles permettent toutes l’accès au marché du travail comme courtier immobilier dans toute la France.


Suivre ces formations vous garantira non seulement votre aptitude, mais aussi votre connaissance pratique sur le terrain en tant que courtier immobilier français confirmé, prêt à faire face aux défis quotidiens de l’immobilier.

Les compétences clés pour réussir en tant que courtier immobilier

Devenir courtier immobilier en France ne suffit pas, il faut aussi être capable de mener à bien les transactions immobilières. Pour cela, certaines compétences sont indispensables.

La première compétence que doit posséder un bon courtier immobilier est la connaissance du marché. Il doit être capable d’analyser le marché immobilier français pour pouvoir conseiller au mieux ses clients et leur garantir une transaction réussie. Cette connaissance lui permettra aussi de fixer des prix justifiés pour les biens immobiliers qu’il aura à vendre.

En plus de cela, un bon courtier immobilier doit avoir des compétences commerciales avérées. Effectivement, il devra convaincre ses clients potentiels du bien-fondé des biens proposés à la vente ou à l’achat. La négociation étant l’un des piliers d’une transaction réussie en matière immobilière, le courtier se devra d’être un excellent négociateur.

Un autre aspect important dans ce métier est la capacité à identifier les besoins et attentes de sa clientèle afin de leur proposer les meilleures solutions qui répondent parfaitement auxdits besoins. Dans ce cadre-là, faire preuve d’empathie ainsi qu’une excellente écoute active seraient essentiels.

Il est aussi nécessaire que le professionnel soit polyvalent et surtout méthodique dans son travail car il aura affaire à plusieurs tâches différentes liées au métier telles que la vérification administrative (propriété du bien), la constitution de dossier contractuel auprès des notaires, etc.

La dernière compétence qu’un bon courtier immobilier doit avoir est celle de la disponibilité. Effectivement, le marché immobilier est très dynamique et les clients peuvent avoir besoin d’une assistance 7j/7. Penser à bien satisfaire sa clientèle est donc primordial.

Être courtier immobilier en France nécessite non seulement des formations préalables mais aussi des compétences professionnelles essentielles telles que la connaissance approfondie du marché, une grande capacité commerciale ainsi qu’une bonne organisation méthodique dans son travail. La combinaison de toutes ces compétences garantit au professionnel une réussite certaine et durable sur ce secteur porteur.