Financement

Pourquoi les banques refusent un prêt ?

Les banques sont des institutions financières avec lesquelles il est possible d’avoir un prêt. Cependant, tout le monde n’y a pas accès pour plusieurs raisons. Quelles sont ces dernières ? Découvrez-le ici.

Une situation professionnelle précaire

Les banques peuvent vous refuser un prêt pour plusieurs raisons. Mais la principale demeure le fait d’avoir une situation professionnelle précaire. En effet, pour vous octroyer un prêt, la banque a besoin que vous ayez un bon moyen de remboursement. Ainsi, vous devez absolument être en CDI dans une entreprise. D’ailleurs, il est souvent remarqué que la plupart des demandes de prêt rejetées en raison de situation professionnelle proviennent d’une catégorie de personne. Il s’agit principalement des intérimaires et des travailleurs en CDD.

A découvrir également : Qui paye le courtier immobilier ?

Une capacité financière insuffisante

Avant d’octroyer un crédit, les banques veulent être sûres que vous avez la possibilité de rembourser. Ainsi, elles vérifient si vous avez des revenus suffisants. Notez que la part d’endettement d’une personne ne doit pas excéder les 33%.

Lire également : Courtier immobilier : voici comment il se rémunère

Même si ce critère est respecté, elles doivent aussi vérifier que le reste des finances est adéquat ou non pour vivre. Dans le dernier cas, le crédit est refusé. Ce type de refus de prêt concerne environ 30% des refus. Il concerne la plupart du temps les familles monoparentales ou les familles pauvres.

Des ressources mal gérées

Avant de vous faire un prêt votre banque doit vérifier la manière dont vous gérez votre compte. C’est ce qui va déterminer si vous êtes un épargnant ou un simple consommateur. De plus, elle va contrôler l’historique de chaque emprunt afin de trouver des failles. Lorsque ces dernières sont trouvées, votre demande de prêt ne peut être approuvée. Vous vous retrouvez donc dans l’incapacité de bénéficier d’un crédit quel qu’il soit au niveau de votre banque.

Un faible apport personnel

Notez que les banques taillent beaucoup plus d’importance aux personnes qui ont un apport personnel avant de faire une demande de prêt. C’est en effet une garantie pour celle-ci en ce sens qu’elle peut avoir confiance en votre solvabilité. Notez que l’apport personnel estimé à une valeur de 10% du crédit couvre certains frais comme ceux du notaire. Aussi, il couvre la mise en place du prêt et ses garanties. Plus il est grand et plus vous avez la possibilité d’obtenir votre prêt.

En somme, les banques ont l’habitude de refuser certains prêts pour des raisons importantes. Elles varient d’un individu à un autre et de sa situation.

Un antécédent de crédit problématique

Autre point important qui peut amener une banque à refuser un prêt, c’est l’antécédent de crédit problématique. Si vous avez déjà eu des retards ou des défauts de paiement dans le passé, cela peut être un signal d’alarme pour la banque en question. Les antécédents peu flatteurs peuvent aussi se manifester par des retards fréquents sur les factures de services publics ou tout autre retard dans le règlement des dettes.

Les antécédents négatifs sont très préjudiciables et restent visibles pendant plusieurs années. Ils peuvent affecter votre capacité à obtenir un emploi, une location immobilière et même être responsables du refus d’une demande de prêt.

Si vous êtes confronté à cette situation, pensez à bien soumettre votre demande de prêt suivante. Réfléchissez à quels ont été les problèmes causés et à ce que vous avez mis en place pour éviter qu’ils ne se reproduisent.

Si vous voulez augmenter vos chances d’avoir rapidement accès aux fonds dont vous avez besoin grâce à un emprunt bancaire, vérifiez soigneusement toutes les situations pouvant amener une banque à refuser votre demande afin que rien ne vienne entraver votre processus d’emprunt avec succès.

Avec la diligence appropriée et la planification adéquate, il est possible de faire face aux obstacles rencontrés lors du processus, demandant au final moins d’efforts financiers et étant plus efficace.

Une demande de prêt trop élevée par rapport aux revenus nets

Au-delà des antécédents négatifs, une autre raison pour laquelle une banque peut refuser votre demande de prêt est liée à vos revenus. Si le montant que vous demandez est trop élevé par rapport à vos revenus nets, cela peut être un facteur décisif.

Les banques ont des critères spécifiques en matière de remboursement de prêts et préfèrent travailler avec des clients qui ont une capacité financière solide pour y faire face.

Si vous avez un faible niveau d’endettement ou pas du tout, la banque jugera que vous êtes une personne responsable. En revanche, si votre ratio dette/revenu est trop élevé, cela signifie que le risque qu’elle prendra sera aussi plus élevé.

Par exemple, si vos revenus mensuels sont inférieurs au double du montant de votre crédit mensuel total (y compris les paiements hypothécaires), cela pourrait entraîner un refus immédiat.

Pensez à bien demander plus que ce dont vous pouvez réellement assumer la charge financière. Vous devez prendre en compte non seulement les intérêts sur le prêt mais aussi les frais administratifs et autres coûts associés au remboursement du prêt dans son intégralité.

Il est recommandé de ne jamais emprunter plus que ce dont on a besoin afin d’éviter toute situation difficile où l’on ne peut pas faire face aux obligations financières.