Actu

Quels sont perspectives d’avenir du leasing immobilier ?

Vous avez l’intention d’acquérir un logement mais vous n’avez pas les moyens suffisants. L’option leasing immobilier représente une solution très avantageuse pour ce genre de situation. La location avec option d’achat est encadrée par la loi. Cette pratique est de plus en plus appréciée par les particuliers. 

Mieux comprendre le principe du leasing immobilier 

Appelé également crédit-bail immobilier, le leasing immobilier repose sur deux phases. La première étape correspond à la location du bien immobilier. Cela implique le versement d’un loyer mensuel. Ce qui fait la différence entre la location classique et la location dans le contrat de leasing immobilier, c’est qu’il est nécessaire de verser une part d’épargne lors d’un leasing immobilier. Cette part sera déduite du prix total du bien à la fin de la location. 

A découvrir également : Les 5 meilleures stratégies pour réussir votre investissement immobilier en 2021

La deuxième étape correspond au transfert du titre de propriété. Le locataire devient alors le nouveau propriétaire du logement qu’il a loué après la levée d’option d’achat. Cependant, il est autorisé à renoncer à l’achat du bien si celui-ci ne lui convient plus (agrandissement de la famille, changement de situation professionnelle, …). 

La durée de location est convenue d’un commun accord entre le propriétaire et le locataire. Le propriétaire n’est pas autorisé à renoncer à la vente au terme de cette période de location. Le contrat signé dans le cadre d’un LOA doit être supervisé par un notaire ou par un huissier. Il indique le prix du bien et le nombre de loyers à verser. Il convient de noter que ce dispositif peut être associé avec le Prêt Social Location Accession ou PSLA. Le logement concerné peut donc dépendre d’un organisme HLM. 

A voir aussi : Trouver votre algeco d’occasion parfait : conseils d’achat

En quoi le leasing immobilier et le prêt classique sont-ils différents ? 

Lors d’une vente classique, les banques exigent souvent un montant correspondant à 10 à 20 % de la somme à emprunter. Cette somme est destinée pour couvrir les différents frais relatifs au crédit. Avec le leasing immobilier, vous n’aurez qu’à verser 5 % (au maximum) de prix total du bien. Par ailleurs, avec le leasing immobilier, l’accédant peut bénéficier de plus de temps pour réunir la somme nécessaire. Par l’occasion, il peut profiter pour faire développer son projet et faire mûrir sa décision. En revanche, dans le cas d’une vente classique, l’acheteur ne dispose que 10 jours de rétraction après la signature du compromis de vente. Pour garantir la réussite de votre projet de leasing immobilier, hestia, une spécialiste dans le domaine, peut vous faire bénéficier d’un accompagnement personnalisé. 

Le leasing immobilier, une solution d’avenir

De nos jours, près de 5000 logements sont déjà proposés en leasing par les bailleurs sociaux. Etant donné le potentiel de ce mode de financement, l’association Action logement envisage d’ici peu de construire des milliers de logements pouvant être proposés en leasing. Elle assure par ailleurs que le prix du logement ne risque pas de changer pour autant. 

Ainsi, nous pouvons dire que l’avenir du système de location-accession s’annonce plutôt radieux. Ce dispositif aura l’avantage de disposer d’une conjoncture extrêmement favorable alliant : 

  • L’explosion des taux d’intérêts
  • La hausse des prix de l’immobilier
  • La disproportion entre l’offre et la demande

Il faut savoir que la banque prévoit aussi de se durcir face à l’augmentation incessante du nombre de travailleurs indépendants. En effet, suite à la crise sanitaire, de nombreux salariés ont décidé de se construire une nouvelle vie en délaissant un travail stable pour avoir une vie moins sécuritaire. A cela s’ajoute le fait que le changement fréquent de métier et d’employeur contribue à diminuer votre chance d’obtenir un crédit immobilier. 

Par conséquent, le leasing immobilier semble être la meilleure solution face à cette conjoncture. D’ailleurs, certaines start-ups proposent actuellement ce service de location avec option d’achat. Elles ont pour objectif de faciliter l’accessibilité de tous les profils d’emprunteurs à la location- accession. Pour démocratiser la location-accession, ces start-ups ont recours à des technologies avancées pour simplifier les démarches. Cela comprend entre autres le simulateur de capacité d’emprunt, le simulateur de projet, etc. 

Il est fort probable que cette pratique se généralise dans les années à venir. A partir de là, toutes les banques et l’ensemble des acteurs sont amenés à s’adapter à ce nouveau mode de financement. A cet effet, les banques seront amenées à proposer des offres adaptées à la location-accession, notamment en termes de garanties financières.

Les biens éligibles au leasing immobilier

Le leasing immobilier concerne les maisons et les appartements en construction, achevés, neufs, anciens, etc. Dans la majorité des cas, il s’applique aux biens destinés à l’habitation. De plus, ce dispositif offre aux acheteurs la possibilité d’accéder à des prêts immobiliers aidés comme le PTZ ou d’autres dispositifs d’accession aidé. 

Dans le cas de la location accession sociale, un dispositif spécifique a été mis en place offrant l’accès au PSLA (Prêt social location-accession). Le prêt est d’abord contracté par le propriétaire avant d’être transféré au locataire accédant par un organisme HLM. Ce qui lui permet d’éviter de payer la TVA tout en bénéficiant de frais notaire réduit.