Financement

Comment anticiper le remboursement d’un prêt immobilier ?

Le remboursement anticipé d’un prêt immobilier correspond à la manière dont un prêt peut-être restitué. Il consiste à rembourser son crédit immobilier par avance. Ce remboursement peut être partiel ou total et survient à n’importe quel moment de la durée du prêt. Les établissements de crédits prévoient les conditions de remboursement anticipé dans les offres initiales du prêt immobilier. Cet article expliquera comment faire le remboursement anticipé d’un prêt immobilier.

Étapes du remboursement anticipé

Il n’existe pas de préavis pour faire un remboursement anticipé. Le crédit peut être remboursé à n’importe quel moment bien avant le terme. Néanmoins, certains établissements prêteurs demandent un mois de préavis, formulé avec une lettre recommandée. Dans le courrier, le client doit indiquer la somme qu’il souhaite rembourser. Dans le cas d’un remboursement partiel, l’établissement prêteur met à jour le contrat de crédit et envoie un message en retour. Ce document doit contenir le nouveau tableau d’amortissement et indiquer la mise à jour du coût total des intérêts.

A lire également : Courtier immobilier : voici comment il se rémunère

Pour compenser les intérêts non perçus, la banque applique des pénalités dans le cadre d’un remboursement anticipé du crédit immobilier. Également appelés IRA (Indemnités de Remboursement Anticipé), ils peuvent être calculés de deux manières :

  • Soit une équivalence de 6 mois d’intérêts du prêt remboursé au taux moyen du prêt.
  • Soit 3% du capital restant dû, avant le remboursement anticipé.

La banque fait le calcul des deux opérations. Elle choisit ensuite le plus faible montant des deux pour appliquer les frais de remboursement anticipé.

A découvrir également : C'est quoi un emprunt obligataire ?

Fonctionnement du remboursement anticipé

Le remboursement total indique que la totalité du crédit est soldé. Le remboursement partiel quant à lui laisse le choix du montant de remboursement à l’emprunteur. Ceci, sous réserve que le montant soit supérieur ou égal à 10 % du montant du prêt, sauf s’il s’agit de son solde. Le remboursement anticipé vient généralement quand on reçoit une somme d’argent importante ou quand on vend un bien. Il est soumis à des frais régis par la loi, appelés: Indemnités de Remboursement Anticipé.

Moment de remboursement anticipé

Lorsque le client touche une importante somme d’argent et qu’il détient un crédit immobilier en cours, il peut se demander s’il doit épargner. Il peut aussi se demander s’il doit rembourser de manière anticipée son prêt. Pour cela, il est important :

  • De calculer le coût du remboursement anticipé,
  • D’évaluer la somme que l’on gagne en faisant un remboursement anticipé,
  • De faire soustraction des deux.

Le montant du remboursement anticipé doit être plus faible que le gain du remboursement anticipé. Le remboursement anticipé est très avantageux. Il permet de diminuer le coût total du crédit.