Déménagement

Changer d’adresse de résidence principale : qui contacter ?

Après un déménagement, il est fréquent d’oublier de changer l’adresse de la résidence principale. Ce n’est généralement qu’après plusieurs jours sans recevoir le courrier que l’on s’en rend enfin compte. Comment changer l’adresse et qui contacter dans ce cas ? Les réponses dans les lignes qui suivent.

Qu’est-ce qu’une résidence principale ?

Votre résidence principale (également appelée votre maison) est votre domicile. Qu’il s’agisse d’une maison, d’un appartement en copropriété ou d’une maison en rangée. Si vous y vivez la majeure partie de l’année et pouvez le prouver, il s’agit de votre résidence principale. Cela vous offre la possibilité de bénéficier d’un taux hypothécaire plus bas.

A voir aussi : Déménagement : les démarches à ne pas oublier

Votre résidence principale peut également bénéficier d’avantages fiscaux. La déduction des intérêts hypothécaires payés et l’exclusion de l’impôt sur les plus-values lorsque vous la vendez. En raison de ces avantages fiscaux, le fisc a établi des directives claires. Ceci pour vous aider à déterminer si votre maison est considérée comme une résidence principale.

A lire aussi : Quelles démarches effectuer pour un déménagement à l’étranger ?

Résidence principale ou secondaire, quelle est la différence ?

L’administration fiscale fait la différence entre votre résidence principale et votre résidence secondaire de la manière suivante :

La résidence principale est le logement dans lequel vous résidez habituellement avec votre famille la majeure partie de l’année. En d’autres termes, celle où vous avez les liens les plus forts. Là où se trouve le centre de vos intérêts professionnels et matériels.

Tandis qu’une résidence secondaire est un logement qui ne répond pas à cette définition. C’est-à-dire que vous n’habitez pas habituellement. C’est le cas d’une maison ou d’un appartement de vacances qui est réservé à vos loisirs. Elle est occupée uniquement pendant les week-ends ou les vacances.

Cette distinction est essentielle, car une résidence principale bénéficie d’avantages fiscaux que n’a pas une résidence secondaire. Cela peut inciter certains contribuables à échanger l’une contre l’autre

Les principales administrations et services publics à informer

Ces organismes, qui doivent être informés de votre changement de situation dans les meilleurs délais, sont notamment :

  • le Centre des Impôts de votre lieu de résidence. Ceci pour l’impôt sur le revenu, la taxe d’habitation et la taxe foncière pour les propriétaires ;
  • la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) pour les salariés et les travailleurs indépendants. Cela peut être votre caisse d’assurance maladie si vous relevez d’un autre régime de sécurité sociale. (ex : MSA pour les agriculteurs et les salariés agricoles) ;
  • Caisse d’allocations familiales (CAF) si vous êtes allocataire (RSA, APL, PAJE, etc.) ;
  • la mairie de votre nouvelle commune de résidence. Elle préviendra la mairie de votre ancien lieu de résidence et vous inscrira sur les listes électorales ;
  • Pôle-emploi si vous êtes demandeur d’emploi ;

Enfin, la Poste pour l’acheminement de votre courrier.