Location

Quand souscrire à une assurance loyer impayé ?

Le non-paiement de loyer par un locataire est un problème qui n’est pas du tout plaisant. Tout d’abord, le propriétaire est confronté à des retards de paiement et à des problèmes de trésorerie. Ensuite, le locataire peut se détourner et aller chercher un autre appartement. Cela rend donc la vie difficile au propriétaire. Il est donc important de trouver une solution rapide avant que les choses ne s’aggravent.

Souscrire une assurance loyer impayé après la signature

L’assurance loyer impayé est un contrat qui prend en compte un certain nombre de contraintes. Elle est en fait peu différente des autres types de contrats d’assurance. Ici l’objectif est de se mettre à l’abri de tout imprévu ou encore de la mauvaise foi de certains locataires. Il s’avère donc nécessaire de prendre les dispositions idoines. La souscription d’un contrat d’assurance loyer impayé peut être effectuée quelques jours après la signature du bail par le locataire. Cette souscription doit être faite dans les 15 jours qui auront suivi l’entrée du locataire dans le logement. Cela voudra dire que le propriétaire est couvert par l’assurance en cas de non-paiement. Il n’a donc rien à craindre si le locataire se trouve dans l’incapacité de payer son loyer après son intégration.

A lire aussi : Comment changer le syndic de copropriété ?

Il peut arriver que le locataire ne parvienne pas à souscrire l’assurance dans les 15 jours suivants d’intégrer le logement. Dans ce cas, il a la possibilité de le faire après cette période. Mais, cette option n’est souvent pas avantageuse. En effet, lorsque l’assurance a été souscrite après les 15 jours, le propriétaire est frappé d’une période de 3 mois sans couverture. Pendant ces trois mois, l’assurance souscrit reste inactive, même en cas d’incident de paiement. C’est-à-dire qu’il n’est pas couvert par l’assurance même son locataire ne paye pas le loyer durant cette période. Cette disposition est établie pour éviter qu’il y ait de fraudes.

A lire en complément : Comment déclarer vos revenus de location meublée non professionnelle en ligne ?

Souscrire une assurance loyer impayé en cours de bail

Le locataire peut souscrire une assurance loyer impayé au cours du bail. Cette option peut être très pratique pour les propriétaires qui ne veulent pas faire face à des difficultés financières. Les assureurs sont également de plus en plus à l’aise avec cette option. Cela permet d’assurer que les paiements sont faits et que les locataires ne seront pas expulsés. Il faut simplement prouver que le locataire n’a jamais eu de problème de non-paiement durant les 6 à 12 mois précédents. Cela permet également à l’assureur de fournir une assistance et une garantie au locataire, ce qui peut être une solution flexible en cas de besoin. Lorsque l’assurance est contractée durant le bail, le délai de carence de 3 mois s’applique également.